Les Amis du Givré du Pays de Nay

Histoire du Givré du Pays de Nay

Une histoire, un quart de siècle

Nay, 1986, premier dimanche de mars. La ville est en effervescence. Ce jour de repos habituellement consacré au tiercé est aujourd'hui bousculé par la présence massive de coureurs à pied groupés en un peloton n'en finissant pas de grossir le long des allées Chanzy. Le matin est frais et les concurrents impatients, lorsque le pistolet du starter les libère pour disputer le premier semi-marathon « Givré », une innovation en plaine de Nay.

Deux hommes sont là, particulièrement attentifs et pour cause : Jean Barats, commerçant à l'époque à l'enseigne de Béarn Sports, et Francis Dufau, directeur de la Caisse d'épargne locale. Ce sont eux qui ont eu l'idée de créer cette compétition pour changer du rugby, du football et de la pelote majoritairement pratiqués dans une ville où l'on aime le sport. Et les voilà partis.

C'est Didier Couillens qui gagnera, comme il le fera les deux années suivantes. Lui succéderont sur le podium Bishop, Alcaïde, Léger, l'Ethiopien Djemal, des pointures de la spécialité, auxquels succéderont au fil des années des régionaux de renom comme Sapaly. Cela durera ainsi jusqu'en 1995, où les fondateurs passeront le relais.

« L'aide indispensable pour pareille organisation, se souvient Jean Barats, nous est venue du Ski club nayais, du Vélo club nayais et de pratiquants comme Michel Bénédeyt et Marcel Payot, lequel eut l'idée de baptiser l'épreuve du nom de Givré, étant donné la saison. Il y eut une année où elle n'eut pas lieu, ce qui fait que l'on peut parler de 26e anniversaire. »

On se rappelle de l'après-course où Marie Barats, la mère de Jean, préparait des bassines de thé qui réchauffaient les coureurs. On se souvient de Marianne Lut, qui gagna chez les féminines, se préparant ainsi au marathon des Jeux olympiques de Barcelone. « Les coureurs venant de loin descendaient à la maison et je me souviens de Bishop avouant avec son accent "british" qu'il aurait gagné beaucoup plus d'argent s'il avait joué au tennis. Ce sont des choses dont on se rappelle avec plaisir. »

Partenaires

Le Givré du pays de Nay
Le Givré du Pays de Nay Le Givré du Pays de Nay
Le Givré du Pays de Nay
http://www.despagnet.com/
gibvre de nay

Le Givré du Pays de Nay

Le Givré du Pays de Nay
Le Givré du Pays de Nay Le Givré du Pays de Nay
Le Givré du Pays de Nay